Appelez nous

(+216) 22 605 011




Liposuccion operation

La liposculpture est L’intervention la plus pratiquée, quoiqu’il en soit, que l’on se trouve aux Etats-Unis, en France ou en Tunisie, c’est l’intervention la plus pratiquée. Et, compte tenu de nos modes de vie sédentaires de plus en plus occidentalisés, il y a fort à parier que la demande ne fasse que continuer de croître. Du moins tant que l’image de la femme parfaite restera accolée à la ligne mince et que celle de l’homme parfait ressemblera à s’y méprendre au physique d’un sportif de haut niveau.

Il faut savoir, que les surcharges graisseuses localisées ne disparaissent pas, malgré un régime alimentaire ou des exercices sportifs.En pratique, la lipoaspiration est applicable à une pluralité de régions du corps humain comme la culotte de cheval, les hanches, l’abdomen, les cuisses, les genoux, les mollets, les chevilles, ou les bras, en apportant des améliorations techniques permettant d’étendre son action au niveau du visage et du cou.

Le champ d'intervention de la liposuccion est large, en effet, elle à pour objet de traité les différentes régions du corps humain telles que la face latérale des cuisses, les hanches et la taille, le ventre, de la face interne des bras et des cuisses, le menton et le cou.

Ce procédé, est préconisé à tout homme ou femme souffrant d'un surplus de graisse localisé sur une ou plus qu'une zone du corps humain. Sachant, que la répartition de la masse de graisse varie en fonction du sexe du patient.

En effet, chez les femmes les surplus de graisse sont localisés généralement au niveau de la partie inférieure du corps sur les hanches, les fesses ou l'intérieur des cuisses. Dés l'âge de 40 ans et suite à une ménopause, l'excédent de graisse peut être accumulé sur le ventre, les bras ou le dos.

Quant aux hommes, les régions traitées sont celles de la partie supérieure du corps, le cou, les bras ou le ventre.

Le principe de la lipoaspiration, consiste à introduire à partir de très petites incisions, des canules mousses à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices. Ces canules, seront connectées à un circuit fermé dans lequel sera créée une pression négative. C’est ce qui permet, d’aspirer d’une façon harmonieuse et non traumatisante des cellules graisseuses en surnombre.

Si la liposculpture se pratique partout dans le monde de la même façon, elle n’a pas le même prix. Presque devenue un bien de consommation courant aux Etats-unis, elle est là-bas très abordable. Mais on peut constater des écarts assez impressionnants d’une clinique à l’autre ou d’un chirurgien à l’autre, au sein de l’Union Européenne, et même en France.

Les raisons de ces écarts sont toujours un peu floues et difficiles à justifier. D’aucuns plaideront l’extrême qualité quand d’autres parleront plutôt d’accessibilité au grand public. Partant du principe que l’opération est exactement la même partout, on ne voit pascomment justifier certains prix réellement extravagants.

Avant l’entrée au bloc opératoire, un bilan préopératoire est réalisé, avant de voir le médecin-anesthésiste en consultation au plus tard 48 heures avant l’intervention. Le patient ou la patiente, devrait arrêter de fumer un mois avant l’intervention et un autre après l’opération, arrêter une éventuelle contraception, et tout médicament contenant de l’aspirine dans les 10 jours précédant l’intervention. En fonction du type d’anesthésie, il est possible de demander au patient de rester à jeun 6 heures avant l’intervention.

En pratique, si chaque chirurgien esthétique adopte la technique opératoire qu’il adapte au cas de chaque patient pour obtenir les meilleurs résultats, la chirurgie type de liposuccion consiste à réalisé d’abord de courtes et discrètes incisions de 3 ou 4 millimètres, le plus souvent cachées dans un pli naturel. Parfois, le chirurgien esthétique propose à son patiente, une lipoaspiration dite «assistée» à l’aide de canules motorisées ou vibrantes, pour pouvoir améliorer le résultat sur des peaux très relâchées ou très infiltrées de cellulite. La quantité de graisse extraite, est adaptée à la qualité de la peau sus-jacente qui constitue l’un des facteurs déterminant pour la qualité du résultat.L’intervention, s’achève en appliquant une compression modelante en vue de limiter l’œdème post opératoire, à l’aide d’un panty adapté ou de bandes élastiques.

En pratique, l’intervention relative à la liposuccion dure en moyenne entre 1 et 2 heures, en fonction de la quantité de graisse à extraire, et du nombre de localisations à traiter.

Il faut souligner, que le temps de récupération d’une lipoaspiration est proportionnel à la quantité de graisse extraite.

Les suites opératoires, prennent la forme de bleus et un œdème sur les régions traitées.

Une fatigue peut être ressentie les premiers jours, surtout en cas d’extraction graisseuse importante. Le port d’un vêtement de contention élastique, est conseillé pendant 2 à 4 semaines. La reprise des activités sportives, est possible après 3 semaines de l’intervention.

Le résultat définitif de la chirurgie esthétique de la lipossucion, est appréciable au bout de 6 mois, en éliminant radicalement les surcharges graisseux localisées, tout en entraînant une rétraction appréciable de la peau.

chirurgie esthetique tunisie

Chirurgie Esthetique Tunisie

(+216) 22 605 011